Chirurgie bariatrique type Sleeve ou By-Pass diététique diététicienne paris val-de-marne 94 benque

diététique diététicienne paris val-de-marne 94 benqueVous envisagez de vous faire opérer pour une chirurgie bariatrique (ou vous vous êtes déjà fait opérer) pour aboutir à une perte de poids après de nombreux échecs de régimes. Une sensibilisation et une information diététique semblent nécessaires en vue des modifications physiologiques résultant de l’opération.

Un suivi nécessaire

Vous avez déjà pris contact avec un chirurgien ou vous allez bientôt le faire. Certains d’entre-eux demandent un suivi pré et post chirurgical avec une diététicienne ce qui est normal et prévu dans les protocoles de soins et de prises en charge de ARS (Agence Régionale de Santé).

Malheureusement, suite à de nombreux constats, j’ai pu me rendre compte que cela n’était pas fait, volontairement ou non, par les patients. Dans mon cabinet arrivent alors des nombreuses personnes opérées perdues et affolées face à la nouvelle réalité de « quoi et comment manger ».

En tant que professionnel de l’alimentation, le diététicien pourra vous expliquer :

  • les difficultés possibles de se réalimenter,
  • les modifications de texture obligatoire sur la réalimentation,
  • le fractionnement alimentaire nécessaire,
  • les besoins nutritionnels d’urgence.

Un forfait adapté

Aussi depuis janvier 2014, je propose à ces patients un forfait de prise en charge à adapter aux besoins de ces derniers.

  • Consultation de Bilan (CB) – 1heure
  • Première consultation de suivi post opératoire à 15 jours maximum après la chirurgie (CS1)
  • Consultation de suivi CS2 à 15jours
  • Consultation de suivi CS3 à 1mois après CS2

Le total des consultations bilans + suivis : 115 Euros (dernière consultation offerte)

Par la suite si le patient a besoin de poursuivre son suivi il est possible de revoir d’autres forfaits.

Un objectif cadré

L’objectif est que sur le 2 mois de prise en charge post-opératoire les informations essentielles soient données à un maximum de patients sur un coût moindre, de façon à éviter ce que je retrouve le plus souvent : dénutrition sévère, déshydratation, perte de masse musculaire importante…

[haut de page]